09/08/2003

Emulation


Qui a parlé de synergie sitôt que je lui ai exposé les bribes de mes projets ?

Jean-Marie Willot,
principal du Collège Saint-Augustin.

Persuader les édiles communaux et les responsables culturels de la ville d'Enghien.

Convaincre le directeur du Collège.

Mobiliser les professeurs.

Intéresser les étudiants.

Voilà en quelque sorte l'objectif immédiat de cette course à l'événement que sera :

Enghien avril 2004


Des ingrédients d'une future vocation

Les voies qui s'offrent à nous à la croisée des chemins sont multiples. Si chacun taille sa petite pierre individuelle et l'imbrique dans l'édifice, la participation elle-même sera enrichissante et l'effort consenti portera ses fruits à profusion. Le large éventail des disciplines artistiques ainsi abordées provoquera non seulement une émulation dans ce domaine si varié : musique, théâtre, beaux-arts, peinture, sculpture, mais représentera un véritable tremplin vers des matières valorisantes comme la gestion, la communication, les techniques de scènes, - lumière - son - plateau, les assurances, la défense des droits d'auteur, la politique d'emploi des artistes intermittents, tous sujets de discussion interpellant les problèmes actuels et occasion de les affronter et de les résoudre peut-être, en les abordant de connivence au cours d'une expérience de terrain stimulante.

" Restez en tenue de travail
et gardez
vos lampes allumées "

d'après Luc, 12 35
Que vos reins soient ceints,
et vos lampes allumées.

Chère Irène, (*)

Tu le sais sans doute par toi-même, notre vocation d'animateur nous joue des tours pendables.
A un moment donné, nous en avons par-dessus la tête de toute cette culture qui s'en va à vau l'eau.
Puis tout à coup, on se retrouve un brusque désir d'agir ...

novembre 1976
(*) adressé à Irène Deneuville

proverbe chinois :

une myrtille
parmi les orties
est une myrtille.

" Avant de bâtir le pont,
il faut calculer la dépense. "

d'après Luc, 14 28
Car, lequel de vous, s'il veut bâtir une tour,
ne s'assied d'abord
pour calculer la dépense
et voir s'il a de quoi la terminer,
29
de peur qu'après avoir posé les fondements,
il ne puisse l'achever
et que tous ceux qui le verront
ne se mettent à le railler,

18:50 Écrit par J-P Flament | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.